book


chapitre 1: la chasse aux démons   (07/12)


bon il est temps de calmer la joie de ce jeune homme



personne veut aller lui demander s'il connaît le film Gravity?... ^^
































Je vais vous balancer ma théorie à l'état brut, c'est-à-dire sans la moindre explication, parce qu'elle n'est ni finie,
ni complète, et je ne vois pas l'intérêt pour moi de passer des heures à écrire des explications dessus, alors que le mois
suivant, je devrai sûrement tout reprendre pour les corriger de fond en comble, puis le mois suivant aussi, puis le mois
suivant... ainsi de suite.
De cette manière, les plus curieux pourront commencer à examiner la fiabilité de ma théorie, voire la finir à ma place, puisque
maintenant, vous savez que la fameuse forme d'intelligence universelle et inconsciente, dont on dit qu'elle renferme l'âme
de tous les sages de l'humanité, peut être accédée avec un simple pack de bières... ^^



Pour activer ou inhiber les zones du cerveau, on peut le faire:
- par l'ADN (Mozart est né avec la zone de musique activée. Chez les garçons, la zone de l'instinct paternel s'active automatiquement
vers l'âge de 40 ans, chez les filles, la zone de l'instinct maternel, vers 30 ans)
- par traumatisme crânien
- par choc émotionnel (cc les psychopathes)
- par des rêves LUCIDES (cette méthode permet d'ACCEDER (phénomène ponctuel) et non ACTIVER (les connaissances sont dès lors libérées de façon
incontrôlable et en permanence). On remarquera que les rêves normaux marchent aussi, mais cette méthode ne nous intéresse pas, parce qu'elle ne permet
pas d'accéder à la connaissance qu'on souhaite quand on la souhaite)
(- par l'alcool ou la drogue (mais je ne sais pas du tout comment faire, parce que je l'ai découverte en même temps que vous. L'autre jour,
en lisant des trucs sur la synchronicité, j'ai eu cette intuition, et je l'ai balancée aussitôt sur le net. Mais apparemment c'est très proche
de la méthode des rêves lucides, sauf pour les techniques pour revenir à la réalité))
- par la résonance (c'est cette méthode qui partage beaucoup de mots communs avec la synchronicité, mais toutefois ces 2 méthodes sont complètement
différentes l'une de l'autre)

Bon, je vous balance la dernière méthode dans son état actuel, c'est-à-dire incomplet, puisque vous avez insisté pour la connaître, et tant pis si elle est
bourrée d'erreurs!
A vrai dire, je sais pourquoi vous la voulez absolument, parce que malins comme vous êtes, vous avez flairé qu'elle est de loin la plus intéressante.
Pourtant vous avez tort de négliger les autres, par exemple, si vous étudiiez la méthode de l'activation par rêve lucide, vous verriez que vous pourriez
comprendre en plus le mécanisme, en tout cas en partie, des voix des schizophrènes

Alors, avant tout, il faut savoir que la résonance peut se créer dans n'importe quelle zone de l'INTELLIGENCE, qu'elle soit activée ou inhibée, ça n'a
aucune importance. Donc, lorsque une résonance se produit dans une zone (on peut aussi appeler ça, avoir une intuition), il faut continuer à exploiter
l'élément d'extérieur qui l'a déclenchée, pour la faire sonner encore (Archimède a eu l'idée de sa théorie La poussée d'Archimède en prenant son bain, quand il a
plongé dans sa baignoire et que celle-ci a débordé, il a eu une intuition. Mais il ne savait pas de quoi il s'agissait, alors il a recommencé cette opération
plusieurs fois de suite), il faut la faire sonner encore et encore jusqu'à ce qu'on obtienne une mélodie complète (les gens qui connaissent cette méthode seront
certainement d'accord avec moi dans le choix de ces métaphores "résonance", "mélodie")

Une fois la mélodie obtenue, il faut la traduire, ainsi on doit tâtonner méticuleusement en mettant un mot devant chaque note. Si le mot sonne juste (c'est-à-dire
si on ressent une sensation d'harmonie) alors le mot correspond bel et bien à la note, donc on pourra passer à la note suivante. Si le mot sonne faux (si on ressent
une frustration), il faudra alors essayer avec un autre mot. ça peut prendre beaucoup de temps, mais n'ayez pas peur, parce que dès le moment où vous avez entendu
la mélodie au moins une fois, elle passera alors automatiquement dans la partie MEMOIRE, voire la partie CONNAISSANCES ACCESSIBLES (si on arrive à se rappeler de
la mélodie à tout moment et de façon à volonté). Il faut tâtonner de cette façon bien jusqu'à la dernière note, c'est comme ça que, une fois fini et qu'on va
lire la phrase ainsi obtenue, on découvrira une nouvelle connaissance. Sinon, si on arrête avant, on va obtenir une phrase qui ne veut rien dire, ou qui ne comporte
rien de révolutionnaire, ou du moins, capable de résoudre le moindre problème.

Bon, maintenant qu'on sait comment exploiter une résonance, on va se pencher sur les 2 méthodes d'activation par résonance.


Méthode 1 (la technique qui dépend du hasard):

Un jour, si vous entendez une résonance dans votre tête, exploitez-la avec la méthode qu'on vient d'expliquer (ou si vous connaissez d'autres méthodes, c'est bien aussi).
Après, au lieu de passer à autre chose, vous essaierez de créer d'autres résonances nouvelles, vous chercherez autour de l'élément d'extérieur qui vous a permis d'avoir la première résonance
des choses capables d'engendrer à nouveau de la résonance dans votre tête, ou sinon des éléments similaires à celui en question qui peuvent se trouver éventuellement
ailleurs. Et à force de créer des résonances dans une zone inhibée, celle-ci finira par s'activer, c'est pas plus compliqué que ça.


Méthode 2 (la technique de déclenchement volontaire):

Quand on veut activer une zone précise, alors qu'on n'a jamais entendu de résonance dans cette région, il faut attacher une mélodie à cette zone, de façon régulière et
très souvent. La mélodie doit sonner juste bien sûr, c'est-à-dire des sentiments positifs, MAIS SURTOUT, S-U-R-T-O-U-T, le sentiment d'harmonie, celui-ci doit être attaché à
la zone souhaitée le plus souvent possible. Puis, petit à petit, je peux pas dire dans combien de temps, le délai est très variable, la zone va s'activer toute seule, et vous allez
entendre des connaissances que vous ignoriez, sans que vous ayez à chercher par vous-même



(Il est conseillé de consulter la rubrique "vocabulaire" en bas de la page avant de lire le paragraphe suivant)
Pour inhiber une zone (forcément activée puisque vous voulez l'inhiber), il faut faire l'inverse. Quand vous ressentez une brève sensation de l'harmonie après avoir vu, ou entendu,
ou senti, quelque chose (cela veut dire qu'il y a une mélodie qui se promène dans votre tête, puisque la chose que vous venez de voir correspond à une note de cette mélodie, libérée
par une zone activée de votre cerveau), dans ce cas, au lieu de traduire la mélodie avec la méthode qu'on connaît maintenant (on place un mot devant chaque note), vous allez attacher
une fausse mélodie à cette sensation d'harmonie qui s'est déclarée en vous toute seule, une mélodie qui sonne complètement faux bien entendu, c'est-à-dire des sentiments très négatifs,
de la frustration, de la haine, de la tristesse, etc. Et à force de renouveler cette opération, la zone finira par s'inhiber.

Résumé:
Si vous n'avez rien compris à ce que vous venez de lire, suivez les 3 exemples ci-dessous
(attention, ceux que vous allez lire sont des exemples, ce ne sont pas des applications directes des méthodes qu'on vient d'évoquer, ne cherchez pas à les analyser,
parce qu'ils comportent des confusions entre INTELLIGENCE et MEMOIRE)

- Activer une zone:

=>Méthode 1 (la technique qui dépend du hasard):
Vous voulez faire le métier de videur de boîte de nuit. Au début, on vous apprend comment détecter des clients louches, puis pendant les premiers mois, vous essaiez
de mettre en pratique ce qu'on vous a appris, repérer certains détails sur untel ou untel qui vous permet de dire si l'individu est louche ou pas. Au bout d'un moment,
vous maîtrisez cette technique, et à partir de là, dès que vous voyez les détails en question sur un client, ça vous fait tilt automatiquement dans la tête, une résonance se crée.
Après, vous continuez votre métier, tous les soirs, vous repérez des clients louches à partir des fameux détails, et de leurs variants, ainsi, tous les soirs,
vous créez de nombreuses résonances dans la même zone de votre cerveau. Au bout d'un certain temps, petit à petit, vous finissez par devenir capable de repérer les
gens louches sans même avoir besoin de détecter les détails en question qu'on vous a appris, parce que vous aurez une sorte de sixième sens qui vous permettra de sentir
instinctivement si une personne est louche ou pas, et cette nouvelle compétence fonctionnera aussi dans des moments où vous vous trouvez dans un lieu complètement inédit pour vous, et que
les gens autour de vous ont des comportements et des apparences totalement nouveaux pour vous.

=> Méthode 2 (la technique de déclenchement volontaire)
Vous n'aimez pas les tartes aux pommes, un jour vous tombez fou amoureux d'une fille qui vous fait ces tartes tous les jours. Eh bien, au bout d'un moment, vous allez finir
par aimer ce dessert instinctivement, vous pourrez même en devenir expert, jusqu'à être capable d'inventer des recettes que le monde n'ait jamais connues

- Inhiber une zone:
Votre fiancée vous a quitté, vous êtes encore très amoureux d'elle mais vous voulez l'oublier, du coup, à chaque fois que vous voyez un truc qui vous rappelle elle,
à chaque fois que les sentiments de passion remontent à la surface, vous vous efforcez à penser à des trucs négatifs sur elle, vous vous dites qu'en fait,
elle est moche, elle est ridicule avec ses goûts de chiotte, etc. Et à force de renouveler cette opération, au bout d'un moment, effectivement, à chaque fois que vous
verrez un truc qui évoque cette fille, les sentiments de passion ne remontent plus à la surface instinctivement

Voilà à quoi la méthode d'activation par résonance ressemble en gros, mais je répéte, en état actuel, elle ne fonctionne pas! Il doit y manquer des paramètres. Je
vous la donne parce que vous la vouliez, maintenant tant pis si ça vous oriente dans une mauvaise direction!





_______________________________ VOCABULAIRE ______________________________________________


- Hiérarchie des 3 pouvoirs:

Il y a une hiérarchie de pouvoir entre les 3 niveaux du cerveau: le pouvoir de
la partie INTELLIGENCE est supérieur à celui de la partie MEMOIRE qui, quant à lui, est supérieur à celui de la partie où est regroupé l'ensemble
des facultés intellectuelles accessibles. C'est intéressant de savoir, parce que ça permet de répondre à certaines questions que vous vous poserez
sûrement au fur et à mesure que vos recherches avancent... ^^

Voici le schéma technique extrêmement détaillé:

INTELLIGENCE -> MEMOIRE -> CONNAISSANCES ACCESSIBLES

exemple:
Un mec s'est fait écrasé par un piano quand il était petit, cet accident traumatisant a engendré une névrose dans sa tête. Après ça, on a beau à lui
donner des cours de piano avec les meilleurs profs du monde, il n'arrivera pas à jouer le moindre morceau, parce qu'il a un blocage psychologique dans sa tête
qui l'empêche de jouer (le pouvoir de la partie MEMOIRE est plus fort que celui de la partie CONNAISSANCES ACCESSIBLES, quand la névrose interdit de
jouer au piano, même si on comprend parfaitement les éléments techniques qu'on a appris, on sera incapable de les mettre en pratique, en tout cas pas
efficacement.)

Mais si un jour, la zone de musique du mec s'est activée pour x raison, dans ce cas, il va jouer au piano à la perfection, même si sa névrose va continuer
à exister, c'est-à-dire qu'elle va continuer à agir, mais le mec va juste l'entendre, elle ne pourra pas avoir le moindre contrôle sur lui. De plus,
il y a forte chance que, à partir de ce moment, le mec sera capable de faire des choses avec le piano que même ses profs expérimentés n'ont jamais eu l'idée
de les faire.


- Qu'est-ce qu'une zone activée:

Une zone activée est une zone qui va libérer des mélodies en permanence dans la tête de la personne. On peut les ignorer, mais dans ce cas, elles vont tourner en boucle
dans la tête, et on aura l'impression d'avoir une fanfare dedans en permanence, avec chaque musicien qui joue son propre morceau dans son coin pour donner à l'ensemble
un vacarme désagréable. On parle alors d'avoir une idée qui trotte dans la tête pendant des années, il faut qu'on la réalise sinon c'est pas possible, on ne peut pas continuer
de vivre ainsi tranquillement. ATTENTION! Ici, on parle d'idées indépendantes de toute influence d'extérieur, rien à voir avec le cas où par exemple, le voisin a acheté une nouvelle voiture,
on est jaloux, du coup on veut acheter une nouvelle voiture aussi, parce qu'on a cette idée qui trotte dans la tête. Le vrai cas de figure qui correspond au phénomène de zone activée
sera plutôt du style, on a la zone de l'instinct paternel ou maternel activée, on veut avoir des enfants quoi qu'il arrive, même si on vivait seul sur une île, aucun rapport avec le fait
que le voisin a eu un gosse.
Pour traduire la mélodie, il faut placer un mot devant chaque note. Quand ça sonne juste (on ressent une sensation d'harmonie) alors c'est le bon mot correspondant, du coup on passe à la note
suivante, puis ainsi de suite. Ceci est la technique en gros qui permet de traduire une mélodie, mais il faut savoir que, à vrai dire, il n'y a pas que des mots qu'on peut placer devant les notes,
si on traduit la mélodie avec des mots, à la fin, on obtiendra alors soit un discours, soit une théorie, soit un roman, soit une formule mathématique révolutionnaires. En revanche, si on place un mouvement
devant chaque note, on pourra alors obtenir soit une nouvelle danse, soit un nouvel art martial révolutionnaires. De la même manière, si on place un coup de pinceau devant chaque note, on obtiendra à ce
moment, un tableau révolutionnaire digne des oeuvres de Picasso, ou de Léonard de Vinci, ou de Van Gogh.
Pour traduire une mélodie, il faut avoir un vocabulaire. Par exemple, dans la préhistoire, la zone de maîtrise de feu s'est activée, si on vit dans un désert, on traduira alors les mélodies, que cette zone
nous livre, avec des silex. Si on vit dans une forêt, on traduira alors ces mélodies avec des morceaux de bois en les frottant l'un contre l'autre. On n'aura jamais l'idée de faire du feu avec des silex,
si ce matériel n'existe pas dans l'environnement où on vit. D'où l'importance d'être curieux de toutes les sciences qui existent déjà. Si on tombe sur une matière qui correspond à une zone qui est activée dans sa tête,
normalement on progresse très vite. D'ailleurs, c'est aussi pour cette raison que parmi les gens BAC + 10, très peu d'entre eux sont génies, parce qu'ils n'ont que le vocabulaire et pas la zone activée qui va
avec.
A l'école, si on a la zone des mathématiques activée, en principe, on aura beaucoup de facilité avec les maths. Parce que tout ce qu'on apprendra en classe va correspondre forcément à une note de mélodie qu'on a dans la tête,
et si on continue de traduire ces mélodies, on découvrira alors grâce à elles toutes les applications possibles de ce qu'on vient d'apprendre à l'école, même celles que le prof lui-même n'a pas trouvées alors que ça
fait 30 ans qu'il enseigne ces connaissances à tout le monde. Parallèlement, on va aimer faire les maths, parce que quand on fait ça, on ne travaille pas, on s'amuse à mettre des mots devant les notes des mélodies qu'on
entend dans sa tête. Pourquoi on fait ça? Parce que quand on arrive à placer le bon mot devant la bonne note, on ressent de l'harmonie, du coup on en fait plein pour ressentir le plus longtemps possible cette sensation si
agréable. Si on fait les maths pendant 1 heure, on aura l'impression d'être fusionné avec l'univers pendnat 1 heure. Si on peint un tableau pendant 10 heures tout seul chez soi, parce qu'on a la zone de peintre activée, on
ressentira de l'harmonie pendnat 10 heures d'affilée, il n'y aura pas besoin d'autre chose que de pratiquer cette activité en question. D'ailleurs le but d'un artiste n'est pas de vendre ou de montrer ses oeuvres, mais juste
de les réaliser. Par exemple, Newton publiait très rarement ses travaux, il se contentait seulement de faire des recherches dans son coin, puis dès qu'il avait trouvé, il rangeait tout dans le placard avant de passer à autre
chose, en laissant ses travaux prenaient de la poussière dans un coin pendant des années.


- Différence entre "résonance" et "sensation d'harmonie":

La résonance ne crée pas de sensation d'harmonie, il s'agit simplement d'un tilt, d'une intuition qui nous interpelle, un éclair de génie qui nous traverse l'esprit pendant qu'on est en train de faire autre chose, du coup on est
obligé de tout arrêter pour chercher à savoir ce qui se cache derrière cette alerte instinctive qui nous a arrachés de l'état psychologique ordinaire où on était. Après, avec la méthode qu'on connaît maintenant (on continue à regarder
l'objet qui a créé une résonance en nous pour créer d'autres résonances jusqu'à ce qu'on obtienne une mélodie complète), on extrait la mélodie en entier, puis on la traduit avec la technique qu'on a évoquée (on place un mot devant
chaque note, si le mot correspond à la note, on ressentira alors une sensation d'harmonie). Et c'est dans cette 2ème phase (la traduction) uniquement qu'on peut ressentir de l'harmonie.

* exemple de résonance:

Un mec est nul en électronique, parce que la zone qui concerne ce domaine n'est pas activée chez lui. Un jour, il doit passer un coup de fil urgent, mais juste avant, il casse l'écran de son Iphone par accident. A ce moment, il voit
un gros rouleau de scotch devant lui, un tilt (une résonance) se crée dans sa tête, il ressent à ce moment la sensation d'une claque dans son cerveau et non celle de l'harmonie. Il ne comprend pas trop de quoi il s'agit, du coup il
continue à regarder l'objet pour provoquer d'autres résonances jusqu'à ce qu'il obtienne une mélodie complète. Après, il place un mot devant chaque note de celle-ci:
1ère note => "il faut passer un coup de fil urgent" => une sensation d'harmonie apparaît, du coup il continue
2ème note => "écran de téléphone cassé" => une sensation d'harmonie apparaît, du coup il continue
3ème note => "le scotch est transparent" => une sensation d'harmonie apparaît, du coup il continue
4ème note => "coller le scotch sur l'écran cassé et on pourra téléphoner avec"
La mélodie est traduite entièrement, il a inventé une méthode de réparation de Iphone révolutionnaire, mais ce sera la seule chose qu'il aura inventé dans le domaine d'électronique, puisque la résonance qu'il a entendue s'est produite une
fois accidentellement et elle n'a plus recommencé, rajouter à cela, la zone d'électronique n'est pas activée dans sa tête, du coup, il ne peut pas avoir d'autres mélodies dans ce domaine.

* exemple de sensation d'harmonie:

Un mec a la zone de surf activée mais il ne le sait pas, celle-ci lui libère en permanence des mélodies qu'il n'a jamais cherché à traduire. Il travaille depuis des années dans un laboratoire en tant que ingénieur en gagnant bien comme il
faut sa vie. Mais malgré cette vie confortable, il ressent toujours un manque, des sentiments de frustration l'assaillent (parce qu'il ne traduit pas les mélodies). Un jour, il va à la plage, il voit des surfers, à ce moment, une sensation
de l'harmonie se crée dans sa tête (et non un tilt qui fait l'effet d'une claque), il se met à pratiquer du surf, d'autres sensations d'harmonie apparaissent, du coup, il arrête son travaille pour se consacrer entièrement au surf, et à partir
de là, il inventera plein de nouvelles techniques de surf révolutionnaires.